Appuyer la politique nationale de gestion intégrée de l’eau

 

ConaguaDeux conventions de prêt, d’un montant total de 200 millions d’euros, ont été signées par l’AFD et la KFW avec le gouvernement mexicain, pour accompagner la réforme de l’eau mise en œuvre par la Commission Nationale de l’Eau (CONAGUA). Le programme vise, en particulier, à améliorer la résilience du secteur de l’eau au changement climatique.

 

 

 

 

REPERES

Eau Cona

 

Contexte

Le Mexique est confronté à des problèmes aigus dans le secteur de l’eau : surexploitation et pollution des ressources, inadaptation des réseaux de distribution, insuffisance de l’assainissement des eaux usées etc. Ces problèmes sont accentués par les impacts du  dérèglement climatique : désertification, baisse des nappes phréatiques, inondations, phénomènes climatiques exceptionnels… Il est donc essentiel pour ce pays, partiellement aride, de prendre les mesures nécessaires pour assurer une gestion durable de ses ressources hydriques.

L’Etat fédéral mexicain a lancé, en 2012, une  réforme ambitieuse du secteur de l’eau qui vise à améliorer la gestion des ressources et des services. L’OCDE a réalisé en 2013 un diagnostic du secteur et de ses acteurs, et a émis des recommandations générales, notamment en termes de gouvernance.

La stratégie nationale, élaborée sur la base des recommandations de l’OCDE a été approuvée le 25 mars 2014, sous la forme d’un Programme National Hydrique quinquennal qui prévoit des actions de modernisation de la gestion de l’eau. Les lois d’application (lois secondaires) relatives à la régulation du secteur de l’eau sont en cours d’élaboration.

Sur le plan opérationnel, l’engagement du Gouvernement se reflète dans le budget annuel de la CONAGUA, en forte augmentation depuis 2013. En outre, les problématiques environnementales ont été progressivement intégrées dans le plan d’action et l’organisation de cette dernière.
Dans le cadre de leur stratégie d’appui à la lutte contre le changement climatique, l’AFD et la KFW,  ont décidé d’accompagner la CONAGUA dans sa réforme.

 

Objectifs

Le programme vise à améliorer la résilience du secteur de l’eau mexicain au changement climatique en accompagnant la stratégie de l’État fédéral. Il permettra un renforcement du dialogue entre le Mexique et la France sur ce thème, grâce aux savoir-faire et à l’expertise sectoriel disponibles en France sur ce sujet.

Descriptif du projet

Le prêt de 100 millions d’euros accordé par l’AFD en complément d’un prêt de 100 millions d’euros de l’agence de coopération allemande (KFW), finance partiellement le programme de la CONAGUA lié à la réforme.

Il se décline en trois axes principaux : la gestion durable des ressources en eau, l’amélioration des services d’eau et d’assainissement fournis par les opérateurs, et la sécurité de l’approvisionnement pour la population.
Le suivi de ce programme se fera au travers d’une matrice de politiques publiques, défini par CONAGUA et approuvé conjointement par les deux agences de coopération.

Pour renforcer les axes d’intervention liés aux prêts, un programme de coopération technique  financé par l’Union Européenne est actuellement à l’étude. Ce programme permettra notamment d’accompagner la mise en œuvre de la réforme sur le bassin versant pilote de San Luis de Potosi.

IMPACT

Ce programme pluriannuel permettra d’améliorer la gouvernance et la régulation du secteur de l’eau au Mexique, élément essentiel à la réussite de la réforme.

Il contribuera également à la construction et à la réhabilitation des équipements nécessaires à une desserte adaptée de la population en eau et assainissement.

 

A RETENIR

OUTIL DE FINANCEMENT : Prêt

MONTANT : 100 millions d’euros

PARTENAIRES : KfW, CONAGUA

DATE DE SIGNATURE : 14 avril 2014

CONAGUA

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+