Partageons un avenir commun européen ! (PACE)

cofinancement Mairie de Suresnes

suresnes_Kragujevac
Ce projet s’inscrit dans la poursuite de la dynamique engagée avec les professionnels de la jeunesse de Suresnes et Kragujevac en 2014 dans le cadre d’une rencontre cofinancée par le programme européen Jeunesse en Action.

Celle-ci a permis d’initier un véritable partenariat entre les acteurs du secteur, d’échanger des expériences et bonnes pratiques, de partager des outils méthodologiques pour renforcer leurs capacités et d’identifier des problématiques de territoire en vue de préparer un projet qui serait mis en œuvre par et pour les jeunes des deux villes.

Ce projet intitulé « Partageons un avenir commun européen ! » rassemble 30 jeunes de Suresnes (France) et de Kragujevac (Serbie) de 15 à 20 ans, les premiers Européens, les seconds candidats à l’entrée dans l’Union Européenne, qui partagent leur vision de leur avenir commun européen, à travers une idée : « le bien-vivre ensemble ».

Par la réalisation d’un documentaire, les jeunes de Suresnes et de Kragujevac tenteront de répondre à la question : « Quelles sont les clés qui nous permettent de bien vivre ensemble ? ». En véritables journalistes, ils recueilleront dans chaque ville les opinions d’un large panel de la population lors d’événements, dans les lycées, dans des structures locales, etc. ; sur place, à Kragujevac, ils échangeront, confronteront leurs opinions, analyseront, synthétiseront pour faire émerger les clés du bien-vivre ensemble, qui seront mises en pratique en juillet 2015, par la réalisation d’une action forte et symbolique, la « Journée du bien-vivre ensemble » , conçue par les jeunes, associant la population locale, pour faire partager cette même envie de construire un avenir commun européen !

Le documentaire, finalisé lors de la rencontre, servira de support pour promouvoir les valeurs de paix et de tolérance, à l’issue de l’échange, sur les territoires, auprès des écoles, des associations ou encore, lors d’événements grand public.

Les jeunes français et serbes sont engagés pendant 12 mois pour la préparation active du projet, sa mise en œuvre et son évaluation. Force de proposition, ils se sont appropriés le projet et le conçoivent de A à Z. Les acteurs « jeunesse » les accompagnent pour la mise en place des activités.

Facteur d’enrichissement mutuel, l’hétérogénéité du groupe est recherchée : les jeunes sont issus de quartiers plus ou moins favorisés, d’origines sociales et culturelles diverses. Le projet mobilise également des jeunes habitués aux séjours « clé en main » afin de les impliquer dans une démarche participative. En recherche constante de synergies avec les acteurs locaux, les partenaires ont mobilisé un jeune suresnois réalisant le projet personnel d’un tour d’Europe à vélo de janvier à août 2015, intitulé EU’Ride, et qui rapportera également des témoignages sur la vision du bien-vivre ensemble des résidents de l’Union Européenne et pays frontaliers.

PACE renforce le sentiment européen des participants en véhiculant les valeurs européennes et améliore l’employabilité des jeunes en développant leurs compétences, leur ouverture à l’autre et sur le monde, leur citoyenneté active, leur mobilité et leur esprit critique. Co-financé par le programme européen Erasmus+, PACE donne l’opportunité aux jeunes d’identifier leurs acquis et de les valoriser dans le cadre de leur future vie professionnelle ou extra-professionnelle, via les certificats YouthPass. Il s’attache également à renforcer les politiques publiques locales de la jeunesse et à dynamiser le réseau des acteurs locaux.

La ville de Suresnes, porteur du projet, collectivité territoriale des Hauts-de-Seine, à proximité de Paris, s’étend sur la colline du Mont Valérien, point culminant de la région parisienne (162 mètres d’altitude). Elle compte aujourd’hui 47 263 habitants. Avec près de 40% de logements sociaux, la ville de Suresnes s’attache à rechercher une véritable mixité sociale. Elle possède également un tissu économique dense et diversifié puisqu’elle accueille de nombreuses petites entreprises très dynamiques et des entreprises d’envergure internationale. 1 358 entreprises et 800 commerçants et artisans sont présents sur le territoire suresnois. 27 000 actifs travaillent à Suresnes.

La ville est jumelée depuis 1967 avec la ville de Kragujevac, ancienne capitale culturelle de la Serbie, située à 125 km au sud de Belgrade. Le pacte de jumelage entre les deux villes a été renouvelé en 2007, à l’occasion de l’anniversaire des 40 ans d’amitié franco-serbe. Chaque année, des échanges de jeunes sont organisés entre Suresnes et Kragujevac dans le cadre des activités de jumelage. Par ailleurs, jumelée avec cinq autres villes, Suresnes accueille chaque été des groupes de jeunes en provenance de cinq de ses villes partenaires.

Touchée par les conséquences du conflit qui s’est déroulé en ex-Yougoslavie, Kragujevac a connu une crise économique et sociale grave. Dans ce contexte la ville de Suresnes a décidé d’élargir le champ des actions du jumelage à des actions de coopération décentralisée avec la ville de Kragujevac, depuis 1997 et autant de temps qu’il serait nécessaire pour apporter un appui à la mairie. Aujourd’hui, la situation économique commence à s’améliorer. De nombreux projets ont été développés en partenariat avec la mairie de Kragujevac dans les domaines de l’inclusion sociale, de la jeunesse, de la gouvernance locale, de l’environnement et de l’éducation.

Les deux collectivités partenaires ouvrent aujourd’hui un nouveau chapitre de leur coopération. Elles ont souhaité mettre en place un partenariat solide et durable dans le domaine de la jeunesse, qui se concrétise par des rencontres annuelles entre les professionnels de la jeunesse des deux villes pour échanger expériences et bonnes pratiques et développer des projets de coopération, mis en œuvre par et pour les jeunes, une année à Kragujevac, une année à Suresnes, répondant à des problématiques de territoire. Cette double démarche « professionnels – jeunes » s’inscrit dans une dynamique de long terme pour répondre durablement aux besoins d’éducation non formelle des jeunes d’aujourd’hui.

Ce projet est cofinancé par le programme européen Erasmus+

 

 

Kragujevac

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+