Balance professionnelle et système de pesage : 7 conseils pour bien choisir

Dans le monde professionnel, la balance est utilisée pour divers usages. Si le premier est évidemment le pesage, il est également possible avec une balance de doser, de compter, de contrôler… Il existe ainsi différentes sortes de balances professionnelles qui correspondent aux besoins de secteurs spécifiques. Alors, comment choisir sans risque de se tromper ? Quels critères considérer ?

La réglementation ou non de l’usage : métrologie légale ou hors métrologie légale

En France, certains usages de la balance sont réglementés, notamment quand c’est le poids qui sert de base à la facturation, à la fabrication de médicaments, au diagnostic et au traitement des patients… Dans ces cas, la balance utilisée doit être homologuée en métrologie légale. Vous devrez donc tenir compte de ce critère pour choisir votre balance. Les modèles concernés sont fournis avec une vignette verte qui porte le signe M, ainsi qu’un carnet métrologique. La vignette devra être apposée bien en vue sur la balance pour que les consommateurs puissent la voir. Vous pouvez suivre ce lien pour en savoir plus.

La portée de la balance

Pour bien choisir la balance qui convient pour votre activité, vous devrez déterminer au préalable le poids maximal des produits à peser. Chaque modèle de balance a en effet sa capacité de charge. On parle généralement de la portée de la balance. Vous devez viser un modèle dont la portée dépasse le poids maximum des produits à peser. Cela vous permet d’avoir une certaine marge de sécurité afin de ne pas endommager les capteurs de votre balance en cas de dépassement même léger de poids. Concrètement, si vous devez peser des objets de 20 kg au maximum, optez pour une balance dont la capacité de mesure maximale est de 25 kg.

balance professionnelle

Le niveau de précision

Toutes les balances n’offrent pas le même degré de précision. À l’échelle de l’UE, on reconnaît principalement quatre classes de précision. Ces dernières sont déterminées par le rapport entre la portée de la balance et l’échelon. Ces deux éléments sont en effet étroitement liés. Ainsi, un modèle de balance qui a une grande portée est le plus souvent moins précis qu’un modèle qui accepte une petite charge. De plus, les modèles les plus précis sont ceux qui ont un échelon plus petit.

La dimension de la balance

Les caractéristiques physiques des balances diffèrent d’un modèle à un autre. Il en est de même de leurs plateaux qui prennent des formes géométriques variées. On distingue ainsi des plateaux rectangulaires, ronds, carrés, ainsi que des modèles suspendus. Avant de faire votre choix, il est donc important de considérer la nature des produits à peser et leurs dimensions, pour un meilleur confort d’utilisation. Il arrive dans certains cas que le produit à peser cache le tableau d’affichage de la balance. Vous pouvez alors opter pour des indicateurs à distance ou des modèles avec une fonction de maintien de l’affichage pour plus de praticité.

Les contraintes de l’environnement de travail

Selon la nature et les conditions de votre environnement de travail, vous devrez prendre également en compte des critères comme le niveau d’étanchéité ainsi que le matériau de fabrication de votre balance.

Les matériaux

En termes de matériaux, on en distingue principalement trois. Il s’agit de l’ABS qui est conçu pour l’utilisation des balances dans des conditions standard, l’acier pour les usages intensifs et l’inox dans les industries cosmétiques, agroalimentaires, pharmaceutiques… L’inox est recommandé pour ces derniers secteurs en raison de sa capacité de résistance aux produits chimiques, à la corrosion et autres produits agressifs.

L’étanchéité

En matière d’étanchéité des instruments de pesage, il existe un indice standard nommé IP (Indice de Protection). Il est composé de deux chiffres. Le premier est l’indicateur du niveau de protection contre les corps solides et le second contre les corps liquides. Plus la valeur de ce numéro est élevée, plus le niveau de protection de la balance est optimal. Par exemple, si vous travaillez dans un milieu poussiéreux et humide, vous devrez opter pour une balance à IP 67 au moins. Si par contre, vous travaillez dans des conditions normales de bureau, un modèle à IP 42 sera largement suffisant. Pour une utilisation dans un environnement industriel sec et légèrement poussiéreux, optez pour un IP 54.

De plus, il est également important de considérer le risque d’explosion au cas où vous travaillez dans un environnement explosif. Si c’est le cas, il faudra opter pour une balance qui répond à la norme ATEX (Atmosphères Explosibles). Cette dernière est relative à la prévention des risques d’explosion. Le choix d’une balance professionnelle requiert la prise en compte d’un certain nombre de facteurs. Selon votre activité et votre environnement de travail, vous devrez prendre entre autres en compte la métrologie légale, la portée de la balance, son niveau de précision, ses dimensions…

Commenter l'article