Protection des mains : que faut-il savoir ?

preotection mains

Selon une enquête de l’Assurance Maladie datant de 2019, le nombre d’accidents du travail est en hausse en France avec 655 715 sinistres reconnus dont 27% d’accidents concernant des accidents de la main. Entre manutention, soudure, entretien des espaces verts, travail en laboratoire, de nombreux emplois mettent en danger nos mains au quotidien. Mais comment peut-on les protéger ? Que dit la loi concernant la protection des mains ? Nous faisons le point dans cet article.

Quels sont les risques ?

En règle générale, on compte quatre grands risques encourus par la main lors du travail manuel :

  • Les risques mécaniques, c’est-à-dire coupures, écrasement d’un doigt, etc.
  • Les risques thermiques, c’est-à-dire des brûlures à cause d’un froid ou d’une chaleur extrême
  • Les risques chimiques, c’est-à-dire réaction de la peau comme une allergie à un produit nettoyant

Pour limiter ces risques, les travailleurs sont invités à porter des gants de protections de qualité provenant de distributeurs reconnus.

Comment choisir ses gants de protection ?

Tout comme les chaussures de sécurité, les gants de protection sont extrêmement importants pour se protéger des risques cités ci-dessus. Chaque emploi et activité requiert des critères différents, il faut donc prendre en compte la matière, mais aussi les normes et le confort.

Concernant les matières, les gants de protection sont souvent composés de latex, néoprène, PVC, PU, nitrile, cuir, coton, polyamide et autres. Chaque matière apporte son niveau de confort et d’étanchéité, par exemple il est recommandé d’utiliser des gants en nitrile ou PVC lors de la manipulation de produits chimiques dérivés d’acides. Le Nitrile est reconnu pour sa résistance à l’abrasion et aux dérivés de carburants, de même pour le PVC.

En plus de la matière, le confort des gants doit être bien pris en considération. Faites attention de correctement mesurer la taille de vos mains ou de vos collègues afin d’avoir une protection optimale, pour cela il est recommandé d’utiliser un mètre rouleur et de vous reporter à un tableau de correspondance des tailles de gants.

Que dit la loi en France ?

Il existe de nombreuses normes et lois concernant les gants de protections en Europe et en France. Selon la norme européenne EN 420, les gants de travail doivent respecter plusieurs exigences telles que :

  • L’identification du fabricant et le marquage du produit (le taille du gant, le marquage CE, le nom du fabricant, etc)
  • L’innocuité (la teneur en chrome doit être en dessous du seuil de détection, le PH doit être neutre)
  • Le respect des tailles
  • La dextérité
  • La perméabilité

Commenter l'article