Comment bien choisir son assurance scooter électrique ?

Assurance scooter électrique
Noter cet article

De plus en plus de Français optent pour l’utilisation d’un scooter électrique. Ce choix est dirigé par le désir de protéger la nature (avec un engin qui n’émet pas de CO2) ou est fait dans l’intention d’économiser sur les frais de carburant et sur sa couverture. Étant donné le fait qu’il s’agisse d’un moyen de transport, il peut être source de danger de la circulation pour les usagers comme pour son conducteur. Sur ce, il s’avère important d’avoir une assurance scooter électrique. Laquelle choisir et pour quelle raison ? Cet article vous donne toutes les informations possibles sur le sujet.

L’assurance scooter électrique, est-elle obligatoire ?

La motocyclette électrique au même titre que les autres types de scooter est soumise au Code des assurances dans son article L211-1. Il en ressort que tout engin terrestre doté d’un moteur est tenu d’acquérir une assurance, peu importe son lieu de circulation (voies publiques ou privées) et ses spécificités technologiques. Sur ce, vous comprenez que le fait d’être doté d’un moteur électrique n’est pas une raison valable pour être exempt d’une couverture d’assurance.

L’assurance scooter électrique minimale imposée par la loi aux conducteurs est celle au tiers avec une garantie de responsabilité civile. Ceci afin de s’assurer du fait que ces derniers une fois responsable d’un événement accidentel, des dommages matériels et/ou corporels causes à autrui (un piéton, un cycliste, un motocycliste, etc.) puissent faire un recours à une compagnie d’assurance pour la prise en charge de la ou des victime(s). Mais il faut reconnaître que cela ne couvre guère les dégâts qu’eux-mêmes auraient subis.

À titre d’information, le non-respect de cette disposition peut être sujet d’une amende pouvant atteindre 3 750 euros et conduire au retrait du permis de conduite.

Combien coûte une assurance du genre ?

En général, le prix de l’assurance scooter électrique est plutôt sympa. En effet, la plupart des compagnies d’assurance proposent des tarifs abordables et avantageux pour ce type de conducteur. Il s’agit d’une politique visant à développer l’envie de préservation de l’environnement contre les émissions de gaz toxique en France. Ainsi, son coût est généralement en baisse de 20 à 30 % en comparaison à celui appliqué aux engins thermiques.

Le coût faible de l’assurance scooter électrique peut se comprendre sous plusieurs angles.

  • Avec une autonomie limitée, le scooter électrique sert pratiquement pour faire des courses en ville et sur de courtes distances.
  • Il possède une vitesse de pointe faible en comparaison aux machines thermiques.
  • Les engins deux roues électriques ont généralement pour lieu de stationnement un parking privé et clos afin de recharger la batterie.
  • La majorité des conducteurs de ces engins font preuve de prudence et soignent leur véhicule en raison de son coût d’achat qui est élevé.

Ainsi, le prix moyen d’une assurance scooter électrique varie entre 150 et 250 euros l’année. Pour ce qui est de la prime qui sera mise en avant par l’assureur, elle est déterminée en se basant sur des critères divers à savoir :

  • Le profil risque (le relevé d’assurance, le bonus-malus, etc.) ;
  • Les caractéristiques du scooter électrique (marque, modèle, année, valeur, etc.) ;
  • La localisation ;
  • Ce à quoi servira la “moto verte”.

Il est possible de vous rapprocher de la mairie de votre localité (si le système est mis en place) pour obtenir des informations vous permettant de profiter des aides locales pour l’achat d’un scooter électrique correspondant par exemple au tarif de la carte grise.

Assurance scooter électrique : laquelle choisir ?

Il en existe au moins de 3 sortes.

La formule au tiers

À défaut de tous les autres, il s’agit là de la couverture de base qu’exige la réglementation. Elle est moins coûteuse et avec ce caractère, elle n’offre pas une protection optimale. Généralement, elle ne se compose que d’une garantie responsabilité civile obligatoire en plus d’une garantie de recours juridique.

Cette assurance scooter électrique est une protection à sens unique, c’est-à-dire qu’elle n’est adressée qu’à la victime. Ce qui revient à dire que le conducteur doit s’occuper de lui-même en cas de problème. Aussi, elle ne prévoit pas de prise en charge en cas de vol. Ainsi, si vous savez que le prix de votre engin est élevé, il est préférable d’opter pour une formule au tiers spéciale comprenant l’option “vol” ou pour d’autres.

La formule intermédiaire

Cette assurance scooter électrique que proposent les compagnies est un composé de formule au tiers plus une prise en charge en cas de vol et incendie, d’où l’appellation de formule intermédiaire. Sachez que ce type d’engin court généralement le risque d’être volé. Néanmoins, ceci diminue lorsqu’il est mis dans un parking privé et clos pour la recharge, mais ce n’est pas le cas lorsqu’il est posé sur la voie publique.

En effet, la couverture du vol et de l’incendie que comporte cette assurance scooter électrique peut se réaliser de deux manières. Ces dernières sont déterminables au cours de la souscription et sont suivies d’un dédommagement qui est fonction de la valeur à neuf de l’engin et de sa vétusté.

La formule tous risques

Il s’agit d’une couverture d’assurance qui en plus de s’occuper de la victime, prend le conducteur également en compte lorsque survient un accident responsable. Considérée comme l’assurance scooter électrique la plus chère, elle offre néanmoins une plus grande sécurité en couvrant les dégâts :

  • Physiques du conducteur ;
  • Matériels subit par l’engin électrique ;
  • Physiques et matériels causés à autrui.

Entre autres, le prix de dédommagement de la formule tous risques est déduit en faisant référence à la valeur du scooter électrique.

Au cas où cette formule vous semblerait trop onéreuse, sachez que vous avez la possibilité de souscrire à une couverture intermédiaire en y ajoutant une ou diverses garanties.

Quelles sont les garanties que peut proposer une assurance scooter électrique ?

Ces garanties sont fonction de la compagnie d’assurance et elles peuvent être considérées comme des options d’ajout aux termes d’une convention donnant droit à une indemnisation ou avantage. Ainsi, il existe l’option :

  • Vol : donne droit à un dédommagement ou avantage suivant la valeur de l’objet.
  • Incendie : indemnisation ou avantage selon ce que vaut l’engin.
  • Catastrophe naturelle : fonction de la valeur du bien et des dommages subits.
  • Assistance : remorquage/dépannage plus transport du conducteur et de la victime s’il le faut.
  • Bris de glace : changement de clignotants et d’optiques après un accident.
  • Équipement : son remplacement (casque et autres) après un accident.

Assurance scooter électrique : comment choisir la meilleure et pas chère ?

Pour ce faire, il est recommandé de se tourner vers un comparateur en ligne. Mais attention de ne pas se laisser convaincre par le coût simplement. Il faut dire que plus le prix de couverture est basse vis-à-vis de ses pairs et moins efficace seront les assurances proposées. Sur ce, il faudrait veiller à certains éléments de l’assurance scooter électrique à l’instar des :

  • Premières garanties qui sont proposées ;
  • Garanties optionnelles et leurs effets sur le coût de la prime générale annuelle ;
  • Franchises figurant au contrat ;
  • Taux d’indemnisation les plus élevés ;
  • Coefficients de vétusté qui seront établis pour indemniser les engins en cas de sinistre.

Ainsi, vous pourrez percevoir avec précision la police d’assurance qui vous offre le plus haut niveau de garanties en fonction du budget maximum que vous avez prévu pour l’assurance scooter électrique. Quoiqu’un comparatif soit un peu long, il est nécessaire pour répondre à n’importe lequel de vos besoins.

Commenter l'article