Quelle formation faire pour être podologue ?

Podologue étude

Le podologue est le spécialiste de la santé du pied. Son métier consiste en la prescription de traitements thérapeutiques pour traiter toutes les affections du pied, qu’il s’agisse de la peau, des orteils et des ongles. Il s’agit d’un métier très exigeant qui appelle à la maîtrise de notions orthopédiques, biomécaniques et anatomiques. Voilà pourquoi il n’est accessible qu’à l’issue d’une formation rigoureuse.

Quels diplômes permettent d’accéder à la formation de podologue ?

La formation pour devenir podologue exige de vous des bases scientifiques solides. C’est la raison pour laquelle elle est généralement accessible avec :

  • un baccalauréat scientifique (bac S) ;
  • un baccalauréat scientifique et technologies de la santé et du social (bac ST2S) ;
  • un baccalauréat sciences et technologies de laboratoire (bac STL) ;
  • un baccalauréat économique et social (bac ES).

Il est également possible d’intégrer la formation avec une prépa podologue. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une phase préparatoire destinée à tout étudiant à l’entrée dans une formation menant au métier de podologue.

Quelle formation suivre pour devenir podologue ?

Le minimum pour accéder au métier est le diplôme d’État (DE) de pédicure-podologue. C’est un diplôme qui se prépare en 3 années dans un institut de formation de pédicure-podologie agréé et qui a le même grade qu’une licence.

L’entrée dans l’un des instituts formant au métier de podologue est conditionnée par un concours comportant d’une part une épreuve écrite et d’autre part, une épreuve orale. Il s’agit d’un concours très sélectif, avec seulement 15% d’admission.

Le programme de la formation

Au programme de cette formation, il y a :

  • des enseignements théoriques (physiologie, sémiologie, anatomie) sous forme de cours magistraux de 985 heures ;
  • des cours pratiques (examens cliniques, soins périduraux…) sous forme de travaux dirigés de 1043 heures ;
  • une formation clinique (morphologie du pied, cinétique, biomécanique du geste sportif) de 1170 heures dispensée dans une clinique de soin qui collabore avec l’institut de formation, en milieu hospitalier, en cabinet libéral et en milieu extrahospitalier ;
  • un travail personnel d’environ 2200 heures.

Le contenu de la formation

Le DE de podologue comporte plusieurs domaines d’enseignements qui vous prépare à devenir podologue, à savoir :

  • les sciences sociales, humaines, la gestion et le droit ;
  • les sciences physiques, biologiques et médicales ;
  • les sciences et fondements de la pédicure-podologie ;
  • les outils et méthodes de travail ;
  • les pratiques thérapeutiques et cliniques en pédicurie-podologie
  • le développement professionnel et l’intégration des savoirs en pédicurie-podologie.

Ce à quoi prépare la formation

À terme, la formation vous prépare à acquérir les compétences nécessaires à l’exercice du métier de pédicure-podologue. Il s’agit notamment de :

  • l’analyse et l’évaluation d’une situation et l’élaboration d’un diagnostic en pédicurie-podologie ;
  • la conception, la mise en œuvre et l’évaluation d’un projet thérapeutique en pédicurie-podologie ;
  • la conception et la mise en œuvre d’une démarche d’éducation, de conseil et de prévention en santé publique et en pédicurie-podologie ;
  • la mise en œuvre d’activités thérapeutique en pédicurie-podologie ;
  • la communication et la mise en place d’une relation dans un cadre d’intervention ;
  • la recherche, le traitement et l’analyse des données scientifiques et professionnelles ;
  • l’évaluation et l’amélioration de sa pratique professionnelle ;
  • la gestion d’une structure et de ses ressources ;
  • la formation de professionnels en formation ;
  • la coopération avec d’autres professionnels.

Comment s’obtient le diplôme d’État de podologue ?

Au terme des formations théorique, pratique et clinique, les étudiants doivent avoir validé les 5 premiers semestres de la formation ainsi que l’ensemble des épreuves et stages nécessaires à la validation du 6e semestre.

Ensuite, ils doivent se présenter devant un jury régional chargé d’attribuer le diplôme d’État de pédicure-podologue. Celui-ci se prononce alors sur l’ensemble du parcours des étudiants et de leurs dossiers.

C’est la validation des compétences et des connaissances et l’obtention des 180 ECTS correspondants qui sanctionne l’obtention du diplôme d’État de pédicure-podologue. Les étudiants reçus sont alors ce qui ont obtenu la moyenne.

Dans quels établissements préparer son diplôme d’État de podologue ?

Seuls 11 établissements agréés par le ministère de la Santé préparent au diplôme d’État de podologue en France, parmi lesquels il y a des établissements publics et des établissements privés.

Les établissements publics

  • l’institut de formation de pédicurie-podologie – CHU de Bordeaux ;
  • l’institut de formation de pédicurie-podologie – CHU de Toulouse.

Les établissements privés

  • l’école de podologie de Marseille ;
  • l’institut régional de formation aux métiers de rééducation et de réadaptation Pays de la Loire (IFM3R Nantes Saint-Sébastien-sur-Loire) ;
  • l’institut de kinésithérapie podologie orthopédie de la région sanitaire de Lille (IKPO) ;
  • l’institut de formation de pédicurie-podologie École d’Assas Paris ;
  • l’institut de formation de pédicurie-podologie Fondation EFOM Boris Dolto Paris ;
  • l’école supérieure de masseurs-kinésithérapeutes et pédicure Danhier Paris/Saint-Ouen (ESMKP) ;
  • l’institut national de podologie Paris (INP) ;
  • l’association pour la formation, la recherche et l’évaluation en podologie (AFREP) – Institut de formation en pédicure-podologie ;
  • l’institut de formation Pédicurie-Podologie, Ergothérapie, Masso-Kinésithérapie (IFPEK) Rennes.

Les conditions d’accès

Pour 10 de ces établissements, l’accès à la formation est sanctionné par un concours externe au sein des établissements de formation qui suivent :

  • Paris, Marseille, Lille (Saint-Honoré, EFOM, AFREP, Asas, Danhier) ;
  • Saint Sébastien sur Nantes et Loire
  • Toulouse ;

Quant à l’accès à l’institut de Bordeaux, il est possible grâce à un concours de Première Année Commune d’Études de Santé.

Quel est le coût de la formation par établissement ?

Dans les établissements à caractère public, la formation est accessible à moins de 900 € par an. Dans les écoles privées, la scolarité annuelle coûte entre 7.733 € et 10.500 €.

Établissements publics

Dans les deux établissements publics qui forment au métier de pédicure-podologue, les frais de scolarité s’élèvent à :

  • 871 € par an à l’IFPP-CHU de Bordeaux ;
  • 613 € par an à l’IFPP-CHU de Toulouse.

Établissements privés

En ce qui concerne le coût de la formation de podologue dans les écoles privées, voici ce qu’il faut retenir :

  • 733 € à l’école de podologie de Marseille ;
  • 350 € à IFM3R Nantes Saint-Sébastien-sur-Loire ;
  • 061 € à IKPO – Lille ;
  • 950 € à l’IFPP Ecole d’Assas Paris ;
  • 270 € à l’IFPP Fondation EFOM Boris Dolto Paris ;
  • 500 € à ESMKP Danhier Paris/Saint-Ouen ;
  • 500 € à l’INP Paris ;
  • 550 € à l’AFREP – Paris ;
  • 7.906 € à l’IFPEK Rennes.

Commenter l'article