Le prêt de trésorerie hypothécaire, la solution en cas de besoin de trésorerie

Pour financer vos projets à titre personnel ou professionnel, différentes alternatives s’offrent à vous, chacune présentant des spécificités. Le prêt de trésorerie hypothécaire fait partie des solutions les plus répandues. Ce type de prêt implique de donner à l’établissement prêteur un bien immobilier en guise de garantie hypothécaire. Quelles sont les particularités du prêt de trésorerie hypothécaire ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les avantages ? Éléments de réponse.

Définition du prêt de trésorerie hypothécaire

Communément appelé PTH, le prêt de trésorerie hypothécaire permet à une personne d’obtenir de la trésorerie en donnant en garantie un ou alors plusieurs biens immobiliers. En d’autres termes, le demandeur du prêt rend son patrimoine immobilier, qu’il soit libre ou en location. En général, la trésorerie obtenue sert au financement et à la réalisation de projets, que ce soit à titre personnel ou professionnel.

Sous certaines conditions, le prêt de trésorerie hypothécaire est compatible avec le rachat de crédits. Le seul crédit qui est concerné ici est le crédit immobilier. Vous l’aurez compris, votre crédit à la consommation ne peut être remboursé par le PTH.

« Pour la petite histoire, le prêt de trésorerie hypothécaire trouve son origine dans les pays d’Europe du Nord notamment la Belgique et l’Allemagne. Il a été proposé pour la première fois en France au début des années 1990 par des établissements bancaires spécialisés. Depuis, il est considéré comme l’une des formes de prêt les plus pratiquées au sein de l’hexagone, notamment en raison des avantages qu’il offre » explique Partners Finances, leader Français de l’intermédiation en regroupements de crédits.

Comment fonctionne le prêt de trésorerie hypothécaire ?

Tout demandeur d’un PTH a le choix entre trois montages possible à savoir :

  • Le crédit amortissable classique : ici, il faudra payer dans chaque mensualité, le capital et les intérêts :
  • Le crédit in fine : dans ce second cas de figure, l’emprunteur ne paie que les intérêts du crédit tous les mois. Le capital quant à lui sera remboursé à la dernière échéance ;
  • Le prêt relais « sec » : ce cas de figure peut être long à mettre en place. Selon le principe, vous devez vendre votre bien immobilier en suivant les fluctuations du marché. L’objectif est de le vendre au prix le plus haut, afin d’obtenir la trésorerie nécessaire pour réaliser le projet.

Tout comme le crédit à la consommation, le PTH peut être remboursé par anticipation en partie ou en totalité, avant la date initialement prévue dans le contrat. Dans ce cas, le montant des indemnités est prévu dans le contrat.

Quelles sont les conditions d’obtention d’un PTH ?

En règle générale, l’obtention d’un prêt de trésorerie hypothécaire n’est soumise à aucune contrainte particulière. Cependant, il y a des conditions à remplir, qui peuvent varier d’une banque à une autre. Pour faire une demande, il faut remplir les critères qui suivent

:

  • Être propriétaire immobilier en propre (et non au travers d’une SCI) ;
  • Demander un prêt d’un montant supérieur ou égal à 100 000 euros. Notez qu’il n’y a pas de montant maximum requis. Votre capacité de financement est en fonction de ses besoins, de son reste à vivre, de ses revenus et bien évidemment du ratio hypothécaire ;
  • La situation financière du demandeur de prêt doit être stable. Ce qui implique qu’il devra être en mesure de générer des rentrées d’argent régulièrement. Il peut être soit en CDI, employé de l’État ou encore entrepreneur ;
  • Le ratio hypothécaire doit être d’au moins 50%. En d’autres termes, la valeur du bien immobilier placé en hypothèque doit représenter le double du montant net du crédit immobilier.

La durée du crédit peut varier en fonction du montage choisi. Elle peut aller jusqu’à 20 ans voire 30 ans dans le cas d’un prêt amortissable. Dans le cas d’un prêt in fine, le crédit ne peut excéder les 10 ans.

Quels sont les avantages du PTH ?

Davantage sollicité en France que les autres formes de prêts, le PTH peut offrir de réels avantages. Pour commencer, le taux d’intérêt est hautement compétitif. La plupart des banques proposent pour ce type de prêt le taux du marché.

Ensuite, notons que le prêt amortissable et le prêt in fine sont éligibles au remboursement par anticipation. De plus, ils offrent des options de remboursement intéressantes, qui s’adaptent à différentes situations.

Avec le PTH, le déblocage des fonds est quasiment immédiat. Une fois les formalités remplies avec le notaire, les fonds sont intégralement versés au bénéficiaire.

Le prêt de trésorerie hypothécaire s’inscrit dans le cadre de la réalisation d’un projet. D’un montant supérieur ou égal à 100 000 euros, il s’adresse principalement aux personnes qui ont une situation financière stable. Il offre un taux d’intérêt compétitif ainsi que de nombreux autres avantages.

Commenter l'article