Guide d’achat et comparatif des meilleurs terminaux de paiement

terminal de paiement

Les terminaux de paiement électronique sont des appareils qui sont apparus avec l’usage des cartes bancaires. De nombreuses entreprises et une grande majorité des particuliers fonctionnent au quotidien avec les paiements électroniques. En effet, l’utilisation des cartes bancaires à l’achat, au contraire des paiements en espèces, facilite la gestion de la comptabilité. Face à cette montée en puissance des cartes bancaires, l’acquisition de terminal de paiement est devenue une nécessité. Ces lecteurs servent, soit de moyen de règlement de ses achats, soit de moyen d’encaissement des paiements des clients.

Qu’est-ce qu’un Terminal de Paiement électronique ?

Le terminal de paiement électronique est un outil qui permet d’accepter les paiements avec les cartes bancaires. Il s’adresse donc surtout aux commerçants et aux professionnels indépendants. C’est un lecteur qui enregistre les transactions des clients, les transfère sur un serveur sécurisé qui à son tour, facilite le virement du paiement reçu vers le compte bancaire indiqué. Cet appareil est en principe aux normes EMV. EMV est le standard qui permet de lutter contre les fraudes dans l’usage des cartes bancaires. Les terminaux de paiement sont essentiellement de trois types :

  • lecteur de carte bancaire fixe ;
  • lecteur de carte portable ou sans-fil ;
  • Les terminal de paiement mobile.

Les terminaux de paiement fixes sont des appareils qui ne fonctionnent qu’avec une prise électrique. Ils servent généralement au comptoir en étant connectés soit en IP sur internet, soit avec une ligne téléphonique analogique en RTC. Les terminaux sans fil sont des machines portables qui fonctionnent avec les technologies infrarouges, Bluetooth et Wifi. Ce sont des lecteurs qu’on peut utiliser en se déplaçant et qui sont surtout conçus pour la restauration. La particularité de cet appareil CB, c’est qu’il doit rester à portée du réseau wifi pour fonctionner. Les terminaux mobiles en revanche sont complètement indépendants. Ils disposent de connexions aux réseaux mobiles 3G et GPRS/2G. Ces lecteurs sont souvent utilisés par les commerçants nomades. Bien que composés d’éléments différents, ces trois types de terminaux partagent des caractéristiques techniques.

Quelles sont les caractéristiques d’un Terminal de Paiement ?

Malgré la diversité des modèles de lecteurs de cartes bancaires, on retrouve sur ces appareils des pièces récurrentes et qui jouent chacune un rôle spécifique. Il y a :

  • Un écran parfois tactile qui sert à indiquer le montant à payer ;
  • Une imprimante intégrée qui permet d’avoir les reçus des clients ;
  • Un clavier qui permet de valider, annuler ou corriger ses informations ;
  • Un capteur NFC pour le paiement sans contact ;
  • Des ports Ethernet ;
  • Un pavé de navigation.

Avec le progrès technologique, les terminaux se modernisent et deviennent des appareils high-tech. C’est ainsi qu’apparaissent les « smart terminaux de paiement ». Ces nouveaux modèles proposent de nombreuses fonctionnalités.

Quelles sont les fonctionnalités d’un Terminal de Paiement ?

La fonctionnalité classique qui est connue de tout le monde, c’est la réception sécurisée des flux monétaires. Cependant, les nouveaux modèles de terminaux de paiement ne servent pas seulement à accepter les cartes bancaires. Ces lecteurs modernes offrent divers autres services :

  • L’acceptation des cartes « tickets restaurants » ;
  • Les paiements en plusieurs fois ;
  • L’acceptation de cartes bancaires étrangères ;
  • La possibilité de connecter le terminal à un lecteur de chèque.

Quel que soit le modèle toutefois, le fonctionnement d’un terminal de paiement ne varie pas foncièrement. De façon classique, il faut insérer la carte dans le dispositif et taper son code de sécurité. Lorsqu’on dispose de la technologie NFC, il suffira que le client approche sa carte bancaire ou son smartphone du terminal. Dans certains cas, une demande d’autorisation peut être ensuite requise. Elle est souvent nécessaire lorsque le montant de la transaction est d’une certaine valeur ou lorsqu’il s’agit d’une carte étrangère. Au-delà de tout, l’achat d’un terminal de paiement est comme l’achat de tout appareil. Il faut trouver les meilleurs modèles. Il faut choisir son modèle de lecteur en fonction de certains critères spécifiques pour éviter de regretter son investissement.

Comment choisir son Terminal de Paiement à l’achat ?

Le choix d’un terminal de paiement électronique peut s’avérer compliqué. Toutefois, il faut toujours s’assurer d’aller vers le modèle qui convient à son activité. Ainsi, lorsqu’on est un commerçant indépendant et nomade, l’achat d’un lecteur de cartes bancaires fixe n’est pas adapté. Il vaut mieux opter pour des lecteurs CB mobiles. Cependant, il faut aller plus loin. Les critères qui doivent guider dans l’achat d’un terminal sont entre autres les conditions d’encaissement, le mode de communication avec la banque, les fonctionnalités disponibles et le fournisseur du TPE. Il ne faut pas aussi oublier le prix. Lorsqu’on acquiert son terminal de paiement auprès d’une banque, les frais ne sont pas les mêmes. De nombreux professionnels préfèrent d’ailleurs les TPE mobiles qui présentent divers avantages :

  • Une souscription rapide et en ligne ;
  • Des tarifs peu coûteux ;
  • Un appareil portable ;
  • Une flexibilité du contrat qui est sans engagement ;
  • Une installation facile et simple ;
  • Les fonctionnalités avancées.

Face à l’achat d’un terminal de payement, certains travailleurs indépendants sont souvent confrontés à un dilemme. Faut-il acheter un lecteur CB neuf ou d’occasion ?

Faut-il miser sur du neuf ou un terminal d’occasion ?

Avec le commerce en ligne, plusieurs options d’achat sont proposées. Les commerçants en ligne disposent souvent de terminaux neufs, mais aussi de terminaux d’occasion. En réalité, certains professionnels se dirigent vers les lecteurs d’occasion à cause de leur petit budget. Il faut toutefois savoir que le terminal de paiement électronique n’est pas un appareil quelconque comme les autres. Sa fonction, c’est de transférer de l’argent. Il faut donc rester très prudent avec les modèles d’occasion qui certes proposent des prix allégés, mais peuvent ne pas respecter les normes de conformité et de sécurité. Bien souvent, les lecteurs d’occasion des modèles obsolètes qui ne disposent pas de fonctionnalités innovantes. Pour ces diverses raisons, c’est toujours plus sécurisant d’acheter son TPE chez un professionnel reconnu de la monétique, quel que soit le prix. Il faut simplement prendre le temps de s’informer sur les caractéristiques dans les guides d’achat. Les tops peuvent aussi aider.

Terminal de paiement : les 4 meilleurs

Sur le marché, les terminaux suivants se distinguent particulièrement. Ce sont les terminaux SumUp, les terminaux Smile&Pay, les terminaux iZettle et les terminaux ingenico.

Les terminaux SumUp 3G

Les terminaux SumUp sont des modèles équipés de réseaux 3G et GPRS. Ils sont vendus sous forme de pack que composent une base de rechargement, une imprimante de reçus. L’avantage de ce modèle, c’est qu’il achemine les fonds collectés directement vers les comptes du professionnel sans l’intermédiation d’une banque. Le terminal de paiement accepte par défaut toutes les cartes avec la mention CB, Visa, MasterCard et American Express et dispose d’une carte SIM autonome. Pour commander ces terminaux de payement, il faut directement s’inscrire sur le site du fournisseur. Aucun contrat d’engagement n’est nécessaire. Concernant la tarification, ce fournisseur prélève une commission de 1,75 % sur chaque transaction. Pour accélérer l’encaissement des fonds collectés, ce fournisseur met à disposition des professionnels la SumUpCard qui permet de dépenser le solde de son compte SumUp déjà au lendemain du paiement. Les terminaux SumUp 3G présentent toutefois quelques inconvénients. Ils ne sont compatibles avec aucun système de caisse. Ils ne fonctionnent pas dans les DOM et l’imprimante n’est pas vendue séparément.

TPE Maxi Smile chez Smile&Pay

Le Maxi Smile est un terminal électronique très performant indépendant des banques qu’on peut acheter avec une simple inscription en ligne. C’est un modèle qui dispose d’une imprimante intégrée et fonctionne avec Wifi et GPRS. Ce terminal de paiement conçu et commercialisé à Paris fonctionne dans les DOM et propose des tarifications Premium très avantageuses. Les tarifs standards sont de 1,75 % par transaction sans abonnement et en Premium, de 0,75 % par transaction avec un abonnement de 29 euros par mois sans engagement ou de 24 euros avec engagement. De plus, ce sont des lecteurs qui acceptent les tickets restaurant Conecs et la carte française. Le Maxi Smile est compatible avec le protocole de caisse Concert. Sur les inconvénients, le Maxi Smile est peu intéressant lorsqu’on ne reverse pas la TVA. C’est par ailleurs un terminal qui n’accepte pas les cartes japonaises et chinoises.

Lecteur iZettle Reader 2

C’est un terminal de paiement qui n’est pas cher, mais qui nécessite un appareil mobile. L’iZettle Reader 2 est indépendant des banques et ne nécessite ni abonnement ni engagement. Il suffit de s’inscrire en ligne pour l’avoir et la commission fixe est de 1,75 %. C’est un terminal compatible avec les imprimantes de reçu qui ne fonctionne toutefois pas sans smartphone ou tablette. Il n’a pas de compatibilité avec les logiciels de caisse et ne fonctionne pas dans les DOM. La particularité de ce modèle, c’est qu’il n’est pas autonome. Son utilisation nécessite l’usage de l’application de la marque. Le TPE peut s’acheter avec une offre spéciale à 19 euros HT.

Terminal de paiement Ingenico Move 5000

Le lecteur Ingenico Move 5000 est un modèle avec imprimante intégrée qui dispose de caractéristiques intéressantes que sont la 4G, la 3G et qui fonctionnent avec le GPRS ou le Wifi. Ce terminal de paiement permet d’avoir accès à de nombreuses applications et est compatible avec divers systèmes de caisse. Il fonctionne dans les DOM. Le Move 5000 est un modèle destiné aux entreprises qui ont des chiffres d’affaires élevés. Pour son achat, il faut nécessairement prendre rendez-vous dans une banque et signer un contrat monétique. L’appareil dispose d’un capteur GPS et sa technologie sans fil est un atout. Toutefois, puisqu’il admet un contrat, l’acquisition nécessite de négocier un taux de commission et de souscrire à un engagement de 12 à 24 mois. C’est surtout le terminal de paiement le plus cher de ce Top 4.

Commentaire