Formation en sophrologie : qui est concerné ?

formation-en-sophrologie-qui-est-concerne

La sophrologie est une discipline qui fonde son action sur l’existence de trois dimensions chez l’être humain : le corps physique, le corps mental et le corps émotionnel. Elle permet de révéler le potentiel de chaque personne dans le domaine professionnel et personnel. Bien que de nombreuses écoles françaises proposent des formations en sophrologie, son champ d’application reste peu investi par la population générale. Découvrez qui sont les personnes concernées par une formation en sophrologie.

La sophrologie, une formation pour tous

En général, les prospects choisissent de suivre une formation en sophrologie pour en faire leur métier. Toutefois, les modalités d’application de la science varient selon les objectifs de chaque personne. Les uns choisiront de s’orienter vers la sophrologie éducative. Elle permet d’appliquer les principes de la sophrologie à leur activité professionnelle ou à leur mode de vie personnel.

Les autres opteront peut-être pour un exercice clinique de ladite science (sophrologie thérapeutique). La spécialisation du champ d’application de la sophrologie déterminera le type de formation à suivre. Il devient ainsi possible pour toute personne de définir sa formation en sophrologie en fonction de ses besoins.

Le public de la sophrologie éducative

La sophrologie éducative s’adresse à tous les professionnels désirant améliorer leurs performances. Ils pourront opter pour une formation préventive ou à la carte dans l’académie de leur choix. Les professionnels des métiers d’arts et de créativité utilisent la sophrologie afin de mieux saisir leur environnement et le contexte de leur projet. Les mercaticiens, GRH et coachs sportifs orienteront leur formation afin de mieux cibler les besoins de leur clientèle.

sophrologie formation public

La formation en sophrologie éducative s’adresse aussi :

  • Aux praticiens médicaux ;
  • au personnel des hôpitaux,
  • au personnel du social ;
  • aux acteurs du système éducatif.

Elle permet d’apporter le meilleur accompagnement aux usagers, et aux enfants. Ici, les étudiants apprennent à utiliser les outils cognitifs propres à l’apprentissage et à la motivation. L’étude est focalisée sur la connaissance des techniques de la sophrologie et la maitrise des outils liés à la communication et à la gestion de la douleur des patients.

La formation en sophrologie est enfin utile pour les personnes souffrant d’un handicap, d’une dépression, d’un trouble émotionnel, ou d’une apathie. Elle permet aux bénéficiaires de se réapproprier leur image et de transcender leur conflit intérieur.

Se former à devenir sophro-thérapeute

La sophrologie thérapeutique ou sophro-thérapie s’adresse aux personnes désirant une réorientation professionnelle ou un renforcement du parcours de thérapeute : psychologue, psychanalyste, médecin, infirmier, aide-soignant, etc. La réorientation en sophro-thérapie implique une formation extensive sur deux à trois ans. L’objectif est de devenir sophro-thérapeute et d’exercer la profession en tant que libéral ou en tant que membre d’une institution. En général, les écoles de sophrologie proposent des formations visant à apporter l’aide nécessaire à l’installation professionnelle du sophro-thérapeute.

Public de la sophrologie : quelles restrictions ?

La sophrologie apparait donc comme une discipline grand public. Il n’existe à ce jour aucune restriction majeure portant sur le profil de l’étudiant en sophrologie. Il est donc possible pour un jeune étudiant ou une personne âgée de se lancer dans cette expérience nouvelle et de la transformer en un métier. L’apprenant peut s’inscrire en étant libre ou non de tout engagement professionnel. Enfin, il existe de nombreux recours pour amortir le financement du projet de formation en sophrologie.

Commenter l'article