Qu’est-ce que l’IPBX ?

La téléphonie en entreprise est indispensable pour assurer la communication aussi bien en interne qu’à l’externe. Elle repose sur une multitude de standards téléphoniques comme le PABX, le RTC ou encore l’IPBX. Ce dernier, très en vogue s’impose comme le standard téléphonique nouvelle génération. De quoi s’agit-il ? Comment fonctionne-t-il et quels sont ces avantages ? Suivez-nous pour le découvrir !

L’IPBX : de quoi s’agit-il ?

L’IPBX est l’abréviation d’Internet Protocol Branch Exchange. Il désigne un système de téléphonie d’entreprise qui se sert du protocole IP pour la transmission de la voix. Digne successeur du PABX, le standard téléphonique traditionnel, il élargit les horizons de ce dernier grâce à des fonctionnalités de téléphonie avancées. Vous pouvez consulter Guide-Voip.com pour en savoir plus.

La fonction principale de l’IPBX n’est pas différente de celle de son prédécesseur : centraliser et automatiser la gestion des appels, de leur réception à leur distribution. Pour ce faire, il utilise une technologie qui lui permet de transmettre les communications vocales via un réseau supportant l’IP (Wi-Fi, ADSL, câble…). Il s’agit du VoIP (Voice over Internet Protocol) qui remplacera définitivement l’ancienne technologie RTC encore utilisée dans beaucoup d’entreprises pour la gestion des appels téléphoniques.

Fonctionnement de l’IPBX

Un système téléphonique sur IP est composé d’un ou de plusieurs téléphones, d’un serveur IPBX et éventuellement d’une passerelle VoIP. À l’intérieur, le serveur IPBX se sert du réseau informatique de l’entreprise pour transporter la voix à un poste téléphonique. Pour ce faire, le signal audio de la voix est numérisé et compressé. Il est ensuite encapsulé en paquets IP. Ces derniers transitent alors par l’IPBX qui se sert du VoIP pour les acheminer jusqu’à destination. Seuls les téléphones qui possèdent une interface Ethernet et les softphones sont compatibles avec l’IPBX.

Les paquets transmis à l’appareil récepteur seront décompressés et décodés par ses codex, ce qui permet la restitution du signal audio d’origine. Cette dernière étape doit s’effectuer rapidement afin de limiter les temps de latence.

Lorsque la téléphonie IP en était encore à ces balbutiements en entreprise, on assistait à des délais de transmission longs et à d’autres inconvénients (voix métalliques, trous dans les conversations…) qui sont pour la plupart résolus. La technologie IPBX est désormais mature et ses avantages sont indéniables.

L’IPBX, de multiples avantages

L’avènement de la technologie IPBX s’accompagne d’avantages sans précédent. D’abord, elle permet une réduction des coûts. En effet, les entreprises qui s’en servent n’ont plus besoin de passer par un opérateur téléphonique traditionnel, puisqu’elle utilise le réseau informatique existant. Il en résulte alors des économies mensuelles conséquentes.

Ensuite, l’IPBX séduit par sa facilité d’installation. Il ne nécessite aucune compétence poussée. L’installation s’effectue sur internet via une interface dédiée et conviviale. En quelques clics, l’intégralité du système peut être programmée !

En outre, sa grande flexibilité confère au système téléphonique un bon potentiel évolutif. Ainsi, il est très facile d’ajouter de nouvelles extensions ou de nouveaux téléphones. Cela est très pratique lors de l’extension de l’entreprise.

Enfin, l’IPBX donne accès à de multiples fonctionnalités à moindre coût, comme le répondeur numérique, les groupes d’appels, la messagerie vocale…

En définitive, l’IPBX s’impose comme le standard téléphonique de référence. Parfaite symbiose du réseau téléphonique et du réseau informatique, ses nombreux avantages méritent le détour.

Commenter l'article